4,7 millions d’utilisateurs en France par jour

2 millions d’annonceurs mensuels

300 millions de stories visionnées par mois

Des chiffres qui font tourner la tête et une croissance exemplaire ces dernières années : Instagram conquiert désormais les marques, et a trouvé sa place dans la stratégie des entreprises. Les équipes de développement d’Instagram définissent le réseau comme un «nouveau terrain de jeu pour les marques»

Aujourd’hui, ce n’est pas sur la partie stratégique que nous allons nous attarder, partons du postulat que vous avez un compte Instagram. Mais plutôt, au milieu des dizaines, centaines d’informations qui nous entourent sur ce réseau, j’ai extrait pour vous 10 conseils concrets, rapides à mettre en place, qui vous permettront d’améliorer vos résultats sur Instagram.

Alors, prêt à vous mettre en route vers le #succès ?

1) Passer à un profil pro

Professionnel de deux manières. Tout d’abord en passant votre profil en profil professionnel. L’option est disponible dans vos Paramètres, et elle vous permettra d’avoir accès à des statistiques sur vos publications et votre audience. Un profil pro vous permet aussi d’ajouter à votre description une adresse e-mail, votre adresse physique et un numéro de téléphone. Le tout sans grignoter le nombre de caractères disponibles dans la description. 

Professionnel aussi dans la manière de présenter votre profil. Tout comme sur LinkedIn ou Facebook, votre page d’accueil Instagram est le reflet de votre société, et peut être un pied d’entrée dans votre univers pour vos futurs clients.

Alors on soigne sa présentation, on la rend sympathique avec quelques smileys. Votre description doit permettre de comprendre rapidement qui vous êtes et ce que vous faites. Votre photo de profil doit également respecter votre identité globale sur les réseaux. Que ce soit votre visage ou votre logo, on vérifie bien que tout s’affiche correctement et soit lisible.

Vous êtes le premier testeur de votre compte.

Pour votre image de profil, vous pouvez créer un fichier de 110x110 pixels, et y centrer un cercle dans lequel vous mettez votre photo de profil. 

 

 2) Avoir une ligne éditoriale

Votre ligne éditoriale est le fruit de plusieurs réflexions. Quels sont vos objectifs sur Instagram ? Que voulez-vous y dire, et qu’avez-vous concrètement à dire ? À quelle régularité souhaitez-vous poster ? Quel est votre vocabulaire ici, votre identité graphique, les thèmes que vous abordez… La ligne éditoriale est constituée de tout ce qui fera votre identité sur le réseau, qui donnera des repères à votre communauté, et justifiera qu’on est bien chez vous: impossible de vous confondre avec quelqu’un d’autre.

Afin de ne pas perdre vos internautes et de créer de vrais rendez-vous avec eux, il est important de coller à la ligne éditoriale choisie, et d’être régulier. C’est une part importante de l’efficacité éditoriale.

Évidemment,  la ligné éditoriale de chacun de vos supports découlera de votre stratégie éditoriale globale. On parle ici de déclinaison, et pas d’avoir plusieurs identités complètement distinctes.

 

3) Penser Instagram 

Instagram a ceci de particulier qu’il offre une expérience client identique que vous soyez une marque ou un utilisateur classique du réseau. En effet, même s’il existe un profil pro, il ne change pas véritablement les outils éditoriaux à disposition. Contrairement par exemple à Facebook, pour lequel les pages bénéficient d’une interface complètement différente des profils. Vous devez comprendre ce que recherchent les utilisateurs et comment ils consomment le réseau, ceux que vous cherchez à atteindre. Ces mêmes personnes qui génèrent quotidiennement 4 milliards de likes et postent 90 millions de contenus ! 

Vous allez donc avoir besoin, pour le comprendre, d’utiliser le réseau comme un instagrammer, un vrai. Connectez-vous, suivez des comptes (vos clients, votre cible, des gens intéressants, des médias, des concurrents…) , likez des photos, commentez… Vivez la vraie expérience d’Instagram, et vous aiderez votre succès. 

 

4) Optimiser son contenu : une légende au top !

Pour qu’ils puissent se faire le relai de votre histoire de marque, vos contenus sur Instagram doivent être légendés. Ce texte qui accompagne les contenus, passe en fonction des marques de la simple description à une véritable expérience de micro-blogging. Au fur et à mesure de votre aventure sur Instagram, vous découvrirez les légendes avec lesquelles vous vous sentez le plus à l’aise, et trouverez votre patte ici aussi.

Quelques conseils que je voudrais vous donner pour des légendes qui vous aident à faire grandir votre compte Instagram :

– Respecter votre positionnement : de manière certes adaptée à Instagram, votre légende doit respecter votre ligne éditoriale globale. Utilisez les mots qui vont avec votre marque, les adjectifs qui la qualifient le mieux. Douceur, joie, amour, beauté, être ensemble, qualité, expertise… vos valeurs se retranscrivent aussi dans les mots que vous choisissez. 

– Susciter de l’émotion : cela vous aidera à créer de l’engagement de la part de vos lecteurs, et de l’interaction. Beauté, humour, mélancolie, utilité, empathie, émerveillement, admiration… Ce n’est qu’une partie de la palette à votre disposition, alors testez pour voir ce qui fait vibrer votre audience !

– Engager la discussion : fuyez les monologues. N’hésitez pas à interpeller les lecteurs, à les questionner. Sur vos produits, certes, mais pas que (surtout pas que !) : vous pouvez les interroger sur leurs souvenirs, leurs envies, leur emploi du temps, leur avis… 

 

5) Rayonner avec les bons hashtags 

Ah, le hashtag. Nerf de la guerre instagrammesque. Pendant longtemps on a eu tendance à conseiller l’abondance de hashtags. Instagram en autorise 30 : utilisez-en 30 !

On est un peu revenu de cette hystérie du dièse. Comme souvent, il s’agit de privilégier la qualité à la quantité. Bien sûr, si vous avez une liste de 30 hashtags pertinents et efficaces, n’hésitez pas.

Si vous venez tout juste d’ouvrir votre compte, vous devez avoir envie de voir des résultats rapidement, et pour cela multiplier les hashtags populaires. Vous pouvez, mais très rapidement je vous conseille de cibler, et d’identifier en suivant vos résultats ce qui fonctionne le mieux chez vous.

Personnellement, je conseille de distinguer plusieurs catégories de hashtags, et ensuite de vous créer un petit cocktail en fonction du contenu que vous postez.

Un outil que je vous conseille pour identifier les hashtags intéressants et les comptes associés : Websta.

 Voici quelques exemples de catégories et de hashtags, à vous de créer votre liste de hashtags dans laquelle piocher !

 

6) Miser sur la qualité

Instagram est à la base un réseau de la spontanéité. Il le reste en partie, mais les flux d’actualité sont désormais remplis de petits carrés aux images léchées, retouchées, et pas toujours prise par un mobile.

Que vous soyez adepte du #nofilter ou que vous ayez envie d’exploiter des contenus pris par un photographe professionnel, tout est possible. Mais par contre, quelques règles à suivre quoi qu’il arrive :

Qualité des photos : un joli cadrage, de belles photos, des photos harmonieuses entre elles, pas de photo pixellisée…

Uniquement votre contenu, ou alors s’il s’agit d’un regram ajout des crédits. C’est vraiment discréditant à mon sens de se rendre compte qu’un compte utilise des photos qui ne lui appartiennent pas.

 

7) Passer à la vidéo

Le temps passé à regarder des vidéos sur Instagram a augmenté de 80% entre 2016 et 2017. On pourrait presque arrêter ce paragraphe ici 🙂

La vidéo prend de plus en plus de place sur le réseau donc, et c’est un formidable outil de storytelling. Coulisses, vidéos Boomerang amusantes, rafraîchissantes, messages à faire passer… Comme pour beaucoup de choses dans vos stratégies réseaux sociaux, c’est beaucoup une histoire de réflexe.

Lorsque vous vivez quelque chose en lien avec votre business, pensez aux différentes manières dont vous pouvez l’exploiter. Vous participez à un événement ? Prenez des photos oui, mais prenez aussi des notes, des vidéos que vous utiliserez sur vos comptes, en contenu ou en story.

Vos lecteurs s’intéressent à votre vie d’entrepreneur, à vos produits, aux coulisses de la création… Filmez ce que vous pouvez en lien avec votre travail ! 

8) Exploiter les stories

Là encore, un outil qui est en grosse progression en termes d’usages et de fonctionnalités. Petit monde parallèle à votre compte, les stories vous permettent de sortir un peu du cadre, avec des contenus plus spontanés. Lieu par essence du contenu de coulisses, les stories vous permettent aussi de créer du trafic sur votre compte. En effet, vous pouvez relayer vos posts sur vos stories et inversement. Autre point, pour l’instant les stories ne sont pas soumises à un quelconque algorithme. Tous vos abonnés se voient donc proposer vos stories. À vous d’en faire un relai des informations qui vous semblent les plus importantes ! 

L’utilisateur pouvant passer à autre chose d’un simple mouvement de doigts, vous n’avez pas trop à craindre d’être trop présent sur les stories. Au contraire, voyez-le comme un outil supplémentaire de discussion, de créativité. Quelques conseils :

– Soyez créatifs : créez de l’attente, de l’émotion, détournez l’utilisation des stories…

– Soyez sympathiques : la story permet un peu plus d’intimité, mais ne tombez pas dans la surenchère en surchargeant vos stories de smileys par exemple.

– Créez du lien : avec l’outil de sondages par exemple, mais aussi simplement en interpellant les lecteurs sur une question, un produit.

Le chiffre qui vous conforte : 150 millions d’utilisateurs utilisent les Stories chaque jour. Parmi elles, 1/3 sont des stories de marque.

9) Toujours être orienté vers vos clients

Si vous lisez plusieurs articles de ce blog, vous me trouverez peut-être répétitive, mais oui, je suis d’avis que si vous deviez ne retenir qu’un seul principe de marketing, ce serait celui-ci. Comprenez votre client et offrez-lui de la valeur.

Comment ? En vous intéressant à lui et à son comportement. Si ce n’est pas déjà fait, commencez à suivre officiellement vos statistiques, analysez les publications qui ont les meilleures et les moins bonnes performances. Qu’est-ce qui les relie ? Qu’est-ce qui les différencie ? Observez également le comportement plus précis de votre cible : analysez les publications qui performent le mieux chez vos concurrents, guettez les questions que les utilisateurs posent sur les comptes qui sont dans votre univers (presse régionale, presse spécialisée…).

Le meilleur moyen pour fournir du contenu intéressant à vos lecteurs est de les connaître. Alors interrogez-les ! Sondages dans les stories, partage d’histoire, création d’un hashtag pour qu’ils partagent leurs avis… N’hésitez pas à créer un maximum de moyen de dialogues entre vous et votre communauté !

Voilà donc quelques pistes pour améliorer facilement votre présence sur Instagram. Parce que rester ouvert est l’une des meilleures manières de trouver des idées, je vous propose maintenant quelques exemples tirés de comptes que je trouve intéressants, et qui illustrent ces différents points !

N’hésitez pas à m’envoyer le lien du compte Instagram de votre marque, je pourrais vous envoyer un petit topo avec des conseils 🙂 

Les chiffres de l’article sont fournis par Instagram, et rapportés par Le blog du modérateur et Julie Pellet pour Les sommets du digital

 

  

Quelques bonnes idées repérées sur Instagram...