Ça y est, vous l’avez : l’idée de ce que vous voulez faire, le courage de vous lancer, le nom de la marque, le statut choisi… Quelles sont les prochaines étapes pour préparer le lancement de votre activité ?
Aux débuts d’une activité, il est difficile de faire le point sur ce qu’on doit faire. Comptabilité, administratif, communication, marketing… il y a tant à faire et cela repose sur vos épaules entreprenariales !

Parce que je sais que parfois, on ne sait juste pas par quel bout prendre sa stratégie, je vous propose quelques jalons, pour faire le point sur votre projet et sur les étapes à franchir.

Réfléchir à l’univers de votre offre

 

– Si ce n’est pas déjà fait, faire une étude de marché.
On ne s’arrête pas à la concurrence, ce serait à la fois trop réducteur et pas assez inspirant. Il vaut mieux observer votre univers au sens large : quels autres sites et services consulte votre cible ?
Qu’est-ce que ça veut dire concrètement ? Quelques exemples :

– Si je vends des bijoux, je peux regarder ce que font les autres créateurs, certes, mais aussi être attentif à ce que disent les blogs mode, les fournisseurs de matière première…
– Si je suis photographe de mariage, je regarde les autres photographes, mais aussi les salons, les autres prestataires de mariage, les blogs lifestyle et mariage…

Ce que vous cherchez à comprendre : les questions que se posent vos clients, les services qui existent et ceux auxquels ils rêvent, les idées de business models, les prix pratiqués. 

– Bien positionner votre produit (l’étude de marché vous aidera).
Vous avez votre concept, mais il faut aller plus loin : définir son identité, sa cible précise, comment est-ce qu’il se situe sur le marché, à quel moment de vie il correspond…
On revient là aux basiques du marketing :

  • Faire un mapping de votre marché
  • Identifier votre persona ou cible : personnellement je ne suis pas favorable aux « cartes d’identité » du client idéal (CSP, âge…) ce que je trouve plus intéressant c’est d’imaginer l’intention, le moment de la vie où vous intervenez. Quelles sont les émotions que vous souhaitez susciter chez lui ou elle ? Est-ce que vous répondez à un besoin, à une envie, à un coup de coeur ? 

    Essayez de penser à la situation de votre lecteur au moment où il vous lit. 
    Quel a été son cheminement pour arriver jusqu’à votre contenu ? Est-ce que cela fait suite à un événement ? 
    Par exemple, si je suis un photographe de mariage, je sais que mon client arrivera sur mes contenus parce qu’il est en 
    pleine organisation. Je ne néglige donc pas la pression à laquelle il fait face, le stress… Et je produis des contenus positifs et rassurants. 

  • En vous basant sur vos études et vos connaissances sur votre marché : vous pouvez maintenant faire la carte d’identité de votre produit : son prix, son utilité, ses facteurs de succès, les menaces qui peuvent l’atteindre. 

Préparer vos supports de marketing 

 

– Vous attaquez maintenant la création de votre site ? Bien 🙂 
Il va être très important. Aujourd’hui, sauf dans des domaines très spécifiques, il n’y a que peu de chances que vous soyez seul à vendre ce que vous vendez, à créer ce que vous créez. Ce qui fera la différence entre vous et les autres, c’est… vous. Justement. Et le site est l’endroit parfait pour exprimer votre personnalité, votre passion et votre philosophie. Alors exprimez-vous ! Vous n’êtes pas un média officiel, lâchez-vous 🙂 Page contact, À propos, introduction… tout est espace de communication entre vous et vos futurs clients !
Aucun texte n’est à négliger, chaque mot de votre site (et de vos supports en général) doivent être pensés.
Votre autre impératif : l’expérience client ! Pensez à tout ce qui vous agace sur les sites que vous utilisez : ça y est, vous avez une première liste des erreurs à ne pas commettre 🙂

– Vous êtes maintenant prêt : c’est parti pour réfléchir à votre stratégie de développement
La première étape est de réfléchir aux réseaux qui répondent à deux critères :

1) Vous vous sentez en affinité avec leur positionnement et leur utilisation
2) Ils sont pertinents pour vos clients et pour le type de contenus que vous produisez

Petit conseil : n’écoutez pas ceux qui vous disent que vous devez être partout à la fois ! Ce n’est pas grave de ne pas aller sur tous les canaux : soyons réalistes, surtout si vous êtes pour le moment seul à gérer votre projet. 
Comment choisir ? En fonction de votre cible, de votre produit, de l’image que vous souhaitez en donner, et surtout de ce que vous aimez faire.
Il ne faut pas sous estimer l’importance de ce dernier point : un canal que vous n’aimez pas utiliser risque d’être un canal où vous perdez du temps et de l’efficacité ! 

Ces premières étapes devraient a priori vous aider à y voir plus clair dans le lancement de votre projet ! Elles s’appliquent d’ailleurs que ce soit votre lancement d’entreprise, ou pour le lancement d’une nouvelle offre ou d’une nouvelle gamme. Ce sont des jalons qui peuvent vous aider à structurer votre pensée et votre travail ! 

Et vous, où en êtes-vous de votre projet ? Vous souhaitez avoir un diagnostic gratuit de vos supports de vente ?
Contactez-moi et nous en discuterons ! 

Photo d’illustration par jens johnsson via Unsplash